26 septembre 2021

Podcasts écologie & environnement

Fréquence Terre est un site de l'association Média Plus. L'équipe de Fréquence Terre œuvre à la prise de conscience écologique. L'écologie comme mode de vie alternatif à notre société consumériste. Vous pouvez vous aussi partager votre vision d'une vie plus en lien avec la nature en rejoignant notre action de sensibilisation.

Agenda solidaire 2021 : pour développer un autre regard et s’engager

A quelques jours des fêtes de fin d’année, et après une année 2020 plutôt anxiogène, c’est un objet indispensable pour envisager 2021 de manière positive que nous vous proposons cette semaine : un agenda de la solidarité internationale.

Cet agenda solidaire 2021 a pour ambition de vous inciter à participer à la construction d’une autre société.

Avec Diego Olivares, responsable de la communication à la Fondation Danielle Mitterrand.

Cet agenda solidaire existe depuis 2006.. et il est le fruit de la collaboration de différentes organisations qui œuvrent à la transformation sociale.

« C’est projet qui est porté par le collectif Ritimo, le Réseau d’information et de documentation pour la solidarité et le développement durable, qui estime depuis 1985. Ce réseau impulse ce besoin du grand public d’accéder à la compréhension de la solidarité internationale. »

Développer un autre regard

Cet agenda de la solidarité internationale est plus qu’un simple agenda. C’est véritablement un outil pédagogique pour approfondir ses connaissances.

« Non seulement pour approfondir ses connaissances, mais aussi pour se relier à différents types d’initiatives et développer d’autres points de vue. Il y a par exemple la carte du monde inversé de Peters et Mc Arthur, dont l’idée est de développer un autre regard. L’agenda comporte 12 thématiques déclinées en deux initiatives porteuses de projets pour 2021. »

© Ritimo

Accessible et ludique, il propose notamment de revenir chaque mois sur des initiatives qui ont porté leurs fruits. Pourquoi les mettre en avant ?

« L’idée de les mettre en avant est de les découvrir et de voir qu’elles sont porteuses, car elles marchent. Que ce soit dans le domaine de l’agriculture, à la vie des femmes, au climat, on peut voir qu’un peu partout sur la planète, il y a des initiatives qui fonctionnent. Elles sont portées par des collectifs, soutenues par des associations. Cet aspect pédagogique donne envie à s’investir sur des thématiques qui nous touchent tous aux quotidien »

Des initiatives palpables

12 thématiques… comme l’éducation, l’eau, le droit des femmes, la lutte contre les discriminations, la santé ou les migrations…

Quelles sont celles que vous avez voulu porter, vous, à la Fondation Danielle Mitterrand ?

« D’abord, ces thématiques sont débattues ensemble au sein du collectif. Il y a tout un processus éditorial tout au long de l’année pour ressortir une diversité d’initiatives. La Fondation Danielle Mitterrand a porté deux thématiques qui continueront en 2021. Sur les peuples autochtones, il y a Radioka, qui est un média autochtone amazonien, en Guyane. Il a pour but de relayer les informations concernant les peuples autochtones en Guyane. Et il y a la thématique de la démocratie avec les initiatives au nord de la Syrie qui soutient l’expérimentation politique inédite qui se met en place au Rojava. Dans le volet agriculture, il y a les semences paysannes, mises en lumière par le CCFD-Terre solidaire, avec une fête des semences en Tunisie, qui permet un échange de savoir-faire. Et dans le domaine de l’environnement, il y a cette initiative en Bolivie avec un système de cuisson solaire dans les Andes. Ce sont des initiatives qui sont rendues plus palpables par cet agenda. »

© Ritimo

Un accompagnement tout au long de l’année

A côté de ces initiatives, il y a aussi des balises, des citations, des rendez-vous solidaires et les grandes journées mondiales à ne pas manquer…

« La citation qui ouvre l’agenda est de Victor Hugo : « Rien n’est solidaire, tout est solidaire ». C’est une bonne accroche pour démarrer l’année. On retrouve tous les mois différents rendez-vous. A la fin, il y a aussi une bande dessinée. C’est tout un panel d’informations qui rend cet agenda partenaire de relation nécessaire à la solidarité. »

Cet agenda est aussi une base de données, avec des suggestions de site, de livre ou de films qui abordent cette solidarité internationale.

« Cette organisation de ressources permet d’avoir des outils et des éléments créatifs. C’est cette dimension de l’outil pédagogique qui s’impose comme un accompagnement de toute l’année pour s’ouvrir aux différents projets solidaires qui existent. »

Cet Agenda solidaire 2021, ce sont 216 pages pour comprendre les grandes problématiques internationales, montrer le pouvoir des mobilisations et donner des envies d’engagement. Il est en vente au prix de 10 euros sur le site de Ritimo, le Réseau d’information et de documentation pour la solidarité et le développement durable.

Pour aller plus loin :

© CCFD-Terre solidaire

du même auteur