Le mystérieux langage du chat  

AccueilPodcastTerre citoyenneLe mystérieux langage du chat  

L’attitude du chat oscille entre douceur et convivialité et une certaine agressivité teintée d’individualisme, l’air de vous dire : « C’est moi qui décide et personne d’autre ! »

Au fil des siècles, il fut adoré par les Anciens, plus particulièrement par les Égyptiens qui en faisaient un symbole de fécondité, et il fut franchement détesté au Moyen Âge, alors qu’aujourd’hui, dans certaines croyances populaires, il suscite une véritable répulsion s’il est noir et déambule la nuit, car il est aussitôt comparé au diable et devient un symbole des ténèbres et de la mort.

C’était tellement vrai, qu’à Ypres, en Flandre orientale, la population assistait au lancer de chats vivants considérés comme sataniques, du haut du beffroi. Heureusement, des peluches ont remplacé les animaux et, mieux, probablement afin d’atténuer la haine à l’encontre des félidés, celui qui ramène une peluche à sa maison est assuré d’une bonne année.

Dans le Finistère, tout chat âgé de sept ans était sacrifié car, disait-on, dès qu’il avait atteint cet âge il tuait infailliblement son maître.

En Gironde et dans le Béarn, enterrer un chat vivant dans un champ le débarrassait des mauvaises herbes.

Mais, à côté de ce côté sombre, le chat est choyé et le Guide pratique de la chance datant de quatre décennies montre l’évolution des mentalités à l’encontre de cet animal domestique cher à Colette et il précise qu’« en général la présence d’un chat, qu’il soit noir ou non, purifie la maison et repousse les mauvaises influences, qu’il attire les maladies et les fluides négatifs de ses maîtres. »

Et que signifient ses miaulements ? Tout vétérinaire vous dira que le miaulement de haute intensité est un message signifiant une demande de nourriture, le miaulement doux, lui, signifie sa satisfaction, le ronronnement est plutôt un signe d’affection, tenez écouter celui de Satya, mot en sanscrit qui veut dire « Liberté » (voir podcast) alors que le miaulement long et insistant est une demande pressante de nourriture ou de sortie.

Quand il est stressé, le chat a un miaulement saccadé et quand il pique une colère ou a peur, le miaulement est plus fort et grave.

Enfin, quand le chat souffle, c’est-à-dire qu’il émet un feulement, alors là, il n’est pas content du tout et il faut se méfier du coup de griffes…

Plus d'épisodes