21 juillet 2021
spot_img

Les loups sont bien entrés dans Paris

Au printemps 2021, par centaines, des hauts gradés, dont un candidat aux futures élections présidentielles de 2022, des généraux, amiraux et autres soldats français de la légion étrangère, de l’infanterie, de la marine, de l’armée de l’air, de l’armement…, ont lancé un appel à la classe politique « pour un retour à l’honneur »[1].

Ils signalent que le drapeau tricolore symbolise « Honneur et Patrie » et que leur honneur est de dénoncer « le délitement qui frappe notre patrie » : la haine et le fanatisme des antiracistes et des théories décoloniales, le délitement avec l’islamisme et les « hordes » de banlieues, les forces de l’ordre prises comme boucs émissaires…

« Nous, serviteurs de la Nation, qui avons toujours été prêts à mettre notre peau au bout de notre engagement, ne pouvons être devant de tels agissements des spectateurs passifs. Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national. »

Publié soixante ans après le « Putsch d’Alger », tentative de coup d’État fomenté par des militaires français en Algérie et conduits par quatre généraux, le 21 avril 1961, l’appel du 21 avril 2021 est considéré par maints observateurs comme un appel à l’insurrection.

« Les loups sont entrés dans Paris » chanta Serge Reggiani…

 

[1] Valeurs actuelles, 21 avril 2021, article répercuté dans toute la presse française et en grande partie au niveau international.

Photo : Pixabay, libre de droits.

du même auteur