31 août 2021
spot_img

Podcasts écologie & environnement

Fréquence Terre est un site de l'association Média Plus. L'équipe de Fréquence Terre œuvre à la prise de conscience écologique. L'écologie comme mode de vie alternatif à notre société consumériste. Vous pouvez vous aussi partager votre vision d'une vie plus en lien avec la nature en rejoignant notre action de sensibilisation.

Édition spéciale « Rapport 2021 du GIEC » : qu’est le GIEC ?

 

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, mieux connu sous le terme « GIEC », fournit des évaluations régulières de la base scientifique du changement climatique, de ses impacts et risques futurs, et des options d’adaptation et d’atténuation.
Créé en 1988 par l’ Organisation météorologique mondiale et le Programme des Nations Unies pour l’environnement, l’objectif du GIEC est de fournir aux gouvernements à tous les niveaux des informations scientifiques leur permettant d’élaborer des politiques climatiques.
Les rapports du GIEC sont également une contribution essentielle aux négociations internationales sur le changement climatique.
Le GIEC est une organisation de gouvernements membres des Nations Unies ou de l’Organisation météorologique mondiale et compte actuellement 195 membres.
Des milliers de personnes du monde entier contribuent à ses travaux et pour les rapports d’évaluation, les scientifiques du GIEC donnent de leur temps pour évaluer les milliers d’articles scientifiques publiés chaque année afin de fournir un résumé complet de ce que l’on sait des facteurs du changement climatique, de ses impacts et des risques futurs, et de la manière dont l’adaptation et l’atténuation peuvent les réduire des risques.
Un examen ouvert et transparent par des experts et des gouvernements du monde entier est une partie essentielle du processus du GIEC, pour garantir une évaluation objective et complète et pour refléter un large éventail de points de vue et d’expertise.
Grâce à ses évaluations, le GIEC identifie la force de l’accord scientifique dans différents domaines et indique où des recherches supplémentaires sont nécessaires.
Le GIEC est divisé en groupes de travail. Le groupe de travail I traite des fondements scientifiques physiques du changement climatique, le groupe de travail II des impacts du changement climatique, de l’adaptation et de la vulnérabilité et le groupe de travail III de l’atténuation du changement climatique.
Source : site GIEC.

du même auteur