jeudi, juillet 18, 2024

Un choix de société crucial : micro-forêt urbaine ou béton (reportage)

Trois communes bruxelloises ont décidé de joindre la parole écologique aux actes en implantant trois micro-forêts urbaines : Jette, Woluwe-Saint-Lambert et, cela ne s’invente pas, la commune de Forest, respectivement au nord, au sud-est et à l’ouest de la capitale de l’Europe.

À Woluwe-Saint-Lambert, il s’agit de 900 arbres et arbustes relevant de 15 à 30 espèces différentes plantés sur 300m².

Outre un indéniable intérêt écologique, la micro-forêt urbaine joue un rôle pédagogique majeur (Photo D.R.)

Certes, ce n’est pas énorme comme superficie, mais, c’est toujours cela de pris sur la bétonisation forcenée qui sévit à Bruxelles, principalement à Woluwe-Saint-Pierre, la commune voisine de celle de Woluwe-Saint-Lambert.

D’un côté, on a une prise de conscience citoyenne, de l’autre, une politique autoritaire infligeant aux citoyens des choix qu’ils rejettent pourtant en bloc.

Loïc au micro de Fréquence Terre-RFI (Photo D.R.)

Revenons-en à la première, bien plus agréable à présenter.

Interview de Loïc qui évoque cette nouvelle implantation, mais, aussi, celles qui ont déjà eu lieu en France également : podcast ci-contre.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.