mardi, décembre 6, 2022

Qui doit avoir honte ?

Reportage poignant et bouleversant en plein cœur de la Capitale de l’Europe, à quelques pas d’hôtels 4 et 5 étoiles, de restaurants gastronomiques, de boutiques de luxe, de l’opulence et de l’indifférence.

Indifférence par rapport à ces réfugiés fuyant la guerre, la faim, la terreur, le chômage endémique et qui pensèrent que l’Europe occidentale et sa capitale emblématique étaient un havre de sécurité et un tremplin pour une vie meilleure.

Eh bien, aujourd’hui, dans une église, des déracinés, parfois en famille, sont couchés sur des paillasses, abrités du regard par des bouts de toiles tendues entre deux piliers, et ils attendent impatiemment, parfois de très longues semaines, voire des mois, une réponse positive pour mettre fin à leur quête d’un sésame leur donnant droit à un peu d’humanité.

Deux ou trois calicots rappellent leur présence en cette église du Béguinage : « Notre colère n’a pas de frontière », « Plus amère que la mort, c’est vivre sans papier » …

Ces déracinés sont aussi traqués par l’extrême droite, venant parfois de France, pour leur signifier qu’ils ne sont pas les bienvenus et doivent déguerpir de l’Europe judéo-chrétienne, discours raciste de plus en plus récurrent.

Pour ma part, je garde la vue de la petite tête appartenant à un gosse haut comme trois pommes et qui osa subrepticement se montrer entre deux toiles tendues avant de se recacher. Par pudeur ou par honte.

Mais, dans le fond, qui doit avoir honte, croyez-vous ?

 

Photos : Pierre Guelff.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici