dimanche, octobre 2, 2022

Musiques du monde, écologie

Notre webradio diffuse des musiques des sept continents ainsi que des Infos sur les problématiques environnementales et sociales. Cinq fois par jour, retrouvez le journal de RFI et toute la journée les émissions de nos journalistes et chroniqueurs qui œuvrent à la prise de conscience écologique.

Au fil de l’eau, au fil des ondes…

Croyez-vous au hasard ? En ce 2 mars, mon calendrier zen me suggère le conseil suivant : « Trouvez une chanson qui vous apaise et vous fait penser à des choses agréables, et n’hésitez pas à l’écouter en cas de stress ! » et, dans la matinée, la Poste me livre le dernier CD de Bernard Degavre « Au fil de l’eau » chez mélimélo.

Alors, comme son écoute fut un moment agréable, je me suis dit qu’à l’heure où des êtres humains en massacrent d’autres au nom de nationalismes, d’intérêts géopolitiques, du business des armes, le hasard en ce 2 mars me fit, tout simplement, du bien et que c’est vrai que la musique, sauf la musique militaire, cela va de soi, adoucit incontestablement les mœurs.

Ainsi, à l’ombre des Jacques Brel, Annie Cordy, Maurane, Adamo, Lara Fabian, Angèle, Stromae…, la chanson française de Belgique a encore à offrir maints artistes, certes moins célèbres, mais qui, à travers de vieux vinyles, des compilations de « souvenirs », des podcasts et autres YouTube et plateformes musicales, recèlent également quelques pépites comme Julos Beaucarne, Paul Louka, Philippe Lafontaine, Pierre Rapsat et, entre autres, Bernard Degavre.

Mots choisis et poésie musicale sont au répertoire de cet auteur, compositeur, interprète qui, depuis 1972, arpente les scènes des cafés-concerts, des centres culturels et des festivals folk et rock.

C’est un inconditionnel des Boris Vian, Georges Moustaki et Georges Brassens, c’est dire que ses chansons relèvent quand même d’un patrimoine de qualité ajouté à celle intrinsèque de celui qui vient de sortir « Au fil de l’eau » le tout soutenu par un formidable ensemble où se retrouvent basse, batterie, piano, clavier, guitares électrique et acoustique, saxophone et des chœurs.

Dans ce nouveau CD, Bernard Degavre nous emmène bien dans un monde zen, dans un univers cool, souriant, indolent, qui fait tellement de bien en ces temps troublés.

Pour ces cinquante minutes de belle chanson française, rendez-vous donc sur www.bernarddegavre.be et, comme moi, vous vous direz qu’il n’y avait peut-être pas de hasard pour vivre ce moment privilégie au fil des ondes.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici