mardi, octobre 4, 2022

Musiques du monde, écologie

Notre webradio diffuse des musiques des sept continents ainsi que des Infos sur les problématiques environnementales et sociales. Cinq fois par jour, retrouvez le journal de RFI et toute la journée les émissions de nos journalistes et chroniqueurs qui œuvrent à la prise de conscience écologique.

Friluftsliv

Par tous les temps, tout le monde dehors ! C’est un des secrets du bonheur venu de Norvège, se reconnecter à la nature pour une meilleure santé physique et mentale. Et question « bonheur », la Norvège est qualifiée puisqu’elle est classée en quatrième position d’après le World Happiness report 2021.

La vie à l’air libre ou le frilufstilv (free-loofts-liv) est en fait compliqué à prononcer mais très simple à pratiquer. Les Norvégiens apprécient beaucoup la vie en plein air et le sport. Et dès l’enfance, ils s’immergent régulièrement dans la nature ce qui développe la prise de conscience de l’importance de préserver la beauté de leur environnement. Que ce soit la randonnée, un pique-nique, le canyoning, le VTT, le ski, le camping, les opportunités pour vivre dehors ne manquent pas. D’ailleurs les horaires de travail flexibles sont privilégiés, ce qui permet de profiter de la nature lorsque le soleil est levé et de choisir de travailler quand il fait noir.

En Norvège, la nature est un droit. Et une loi donne un « droit d’accès à la nature » et donc chacun a le droit de profiter de la nature dans le respect de l’environnement et des habitants. C’est pourquoi le camping sauvage est parfaitement légal. Bien sûr les bienfaits de la nature sont innombrables, elle  purifie notre air et surtout elle augmente notre sérénité. En effet, des études démontrent que l’ « effet espace vert » réduit le stress et améliore la satisfaction de vie.

Alors comment pratiquer le friluftsliv ( free-lootls-liv) ?

En premier lieu, il faut lever les obstacles. Ne croyez pas que vous n’avez pas le temps, car vous avez bien souvent un peu de temps pour flâner sur les réseaux sociaux ou peut-être que vous pourrez vous réveiller plus tôt et commencer la journée par une balade. En deuxième lieu, il s’agit de se programmer une pause nature. Prévoyez au minimum 30 minutes par jour. Ensuite ne dites pas « il fait trop mauvais » car il n’y a pas de mauvais temps, il y a seulement des mauvais équipements selon un dicton suédois. Et puis vous pouvez pratiquer un sport d’extérieur, ou prendre votre lunch dehors et donner rendez-vous à un collègue dans un parc. Et enfin, prévoir des vacances en pleine nature, se mettre au vert et vous connecter à la nature. Prendre le temps d’observer, d’écouter, d’admirer ce qui vous entoure et surtout profiter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici