dimanche, juin 26, 2022

Podcasts écologie & environnement

Fréquence Terre est un site de l'association Média Plus. L'équipe de Fréquence Terre œuvre à la prise de conscience écologique. L'écologie comme mode de vie alternatif à notre société consumériste. Vous pouvez vous aussi partager votre vision d'une vie plus en lien avec la nature en rejoignant notre action de sensibilisation.

Corps et esprit ne sont que deux faces d’une seule et même chose

Ce n’est plus un mystère, le corps et l’esprit interagissent continuellement. Et c’est une évidence aujourd’hui que la méditation, attitude corporelle  qui  a comme objectif  la quiétude de l’esprit, est une action  qui rétroagit sur la santé globale.

Dans l’ouvrage « Méditation chinoise et longévité » paru chez Albin Michel, il s’agit d’envisager la longévité comme la possibilité de vivre longtemps en bonne santé et de mettre en évidence les nombreux effets physiologiques bénéfiques de la méditation.

L’auteur Nan Huaijin, né en 1918 et décédé en 2012, était un penseur chinois éclectique, de l’ancienne génération, qui a voué sa vie à la défense de la culture lettrée traditionnelle. Dans son enseignement, il empruntait ses conceptions et ses citations aux trois courants doctrinaux principaux de la culture chinoise :  le bouddhisme, le taoïsme et le confucianisme. Mais il était résolument moderne, et il prêchait pour une ouverture des mentalités.

Il nous explique que « Du matin au soir, nos pensées se succèdent, telle l’eau d’une cascade qui coule sans cesse. La réflexion fait partie intégrante de notre vie, même si nous n’en avons pas toujours conscience. Et dès que l’on débute une assise silencieuse, on ressent d’abord une certaine tranquillité, puis on découvre à quel point notre esprit et nos pensées sont chaotiques : c’est le premier pas de la pratique ». Prenons l’exemple d’un verre d’eau trouble. Il est impossible de distinguer les impuretés de l’eau, mais si on la laisse reposer, alors on voit un dépôt au fond. Au début, l’eau contenait déjà ses impuretés mais comme elle était agitée, on ne pouvait les distinguer.

Dans son approche où corps et esprit ne sont que deux faces d’une seule et même chose,  toute transformation de l’esprit se répercute sur la matière et vice versa.  Et la respiration est le pivot essentiel pour relier corps et esprit et pour stimuler les énergies internes. La médecine chinoise traditionnelle considère que le moteur de la vie se renforce lorsque le souffle est dans sa plénitude. Ainsi un individu en bonne santé sera d’humeur joyeuse et ses pensées seront plutôt rares. De même, toute personne qui s’applique à pratiquer l’assise et le souffle sentira son corps devenir léger et aura l’esprit serein.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

3 × trois =