lundi, novembre 28, 2022

COP 27 : L’indécente mainmise lobbyiste

Alors qu’à la tribune de la COP 27, le Premier ministre libéral belge, Alexander De Croo, s’en est pris aux jeunes qui dénonçaient les méfaits de la politique ultralibérale et consumériste, et, le comble, qu’il y prôna les technologies nouvelles comme remèdes à un problème climatique qu’il minimisait, on vient d’apprendre que plus de 600 lobbyistes des énergies fossiles tels Shell, Chevron, BP et Cie, se trouvent à Charm-el-Cheikh, non pas en villégiature, mais à la table des négociations.

Soit, 25% de plus qu’à Glasgow l’an dernier. Décidément, l’indécence n’a plus de limites chez les fossoyeurs de la planète.

 

Photo : MPP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici