mercredi, décembre 7, 2022

COP 27-Analyse : Du caviar et des jeux

À Charm-el-Cheikh, la décevante COP 27 fermera ses portes le 20 novembre. Peut-être que le concept de ce grand rassemblement qui se doit de trouver des solutions au dérèglement climatique, ne survivra pas quand on connait la mainmise des 600 lobbyistes des énergies fossiles qui y sont présents.

Parallèlement à la clôture de la COP 27, débutera au Qatar le Mondial de football.

Ici, en plus du scandale d’avoir attribué à ce pays totalitaire une telle organisation, tous les participants se sont courbés comme des carpettes sur l’ordre de l’omnipotente Fédération internationale de football, la FIFA, à ne pas faire de vague.

Les supporters boycotteront-ils l’événement ? Pas certain du tout, tant la perte de conscience est omniprésente dans ce milieu.

L’anthropologue Philippe Descola, auteur de l’essai Le sport est-il un jeu ? paru aux Éditions Robert Laffont, évoque à son sujet la marchandisation, le mercantilisme, le dévoiement du jeu, une compétition aux relents identitaires, au point qu’il évoque une « guerre du football ».

Mais, tant qu’il y a du caviar et des jeux, tout va bien dans ce milieu…

 

 

Source Philippe Descola : Le Figaro

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici