jeudi, février 2, 2023

Jamais sans mon grigri

Si vous avez pris l’habitude de toucher du bois, de croiser les doigts avant un examen, de faire un vœu avant de souffler les bougies ou de garder une amulette dans votre poche, sachez que vous avez parfaitement raison.

À travers le monde, l’univers  des porte-bonheur est une véritable caverne d’Ali Baba. Et en la matière le Japon occupe une place de choix.  Il y a le maneki connu comme le chat de la chance qui invite l’argent à entrer, il y a aussi le culbuto qui représente la persévérance et la résistance. Et puis il y a le daruma que l’on offre au Nouvel An, c’est une poupée qui rappelle les objectifs que l’on s’est fixé durant l’année. Et enfin, il ne faut pas oublier les omamori qui sont des amulettes de protection dont certaines sont spécifiques à chaque situation de la vie.

Chacun  selon sa personnalité, sa culture,  ou sa croyance  se choisira  un porte bonheur. Mais est-ce bien utile ?

Une étude scientifique réalisée à l’Université de Cologne tend à prouver que la chance existe bel et bien. Et que les porte-bonheur auxquels nous sommes attachés avaient le pouvoir de la susciter. Une expérience a été menée avec deux groupes de joueurs de golf qui devaient réaliser une épreuve particulièrement difficile à exécuter. Un groupe a reçu une balle porte-bonheur et l’autre groupe s’est contenté d’une balle sans « pouvoir » particulier. L’ensemble des participants a cru au pouvoir magique de la balle et ils ont obtenu d’excellents résultats. En conclusion, les gens qui comptent sur le pouvoir de leur porte-bonheur pour décrocher un emploi, pour rencontrer l’amour sont juste beaucoup plus confiants. Car croire que le gri-gri les protège et leur apporte la « baraka » les rend plus forts car ils ont davantage confiance en leur capacité. Ils sont alors plus performants car plus enclins à persévérer, et cela même s’ils se fixent des objectifs plus élevés.

N’ayez plus aucune hésitation, choisissez-vous votre porte-bonheur et boostez votre confiance en vous.

Source : Internet

Photo : Pixabay

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici