jeudi, février 2, 2023

Durant ce temps à Bruxelles… (Partenariat POUR)

Au Parlement wallon, c’est le président socialiste, Marcourt, et son greffier, qui sont accusés d’un voyage luxueux à Dubaï aux frais des citoyens. Plus grave, aux Communautés européennes, 1,5 un million et demi ont été versés en pots de vin par le Qatar à Eva Kaili, vice-présidente socialiste du Parlement, ainsi que d’autres élus, dont un député belge, suspendu par le Parti socialiste depuis lors, un député italien dit de gauche, etc.…, qui auraient bénéficié des largesses qataries.

Des gros billets dans une valise ou des sacoches, des montres Cartier ou Omega d’une valeur de 60 à 80.000 euros pièce, des voyages offerts…, voici qui serait monnaie courante, si j’ose dire, de la part de lobbyistes qui entrent et sortent comme dans un moulin aux communautés européennes.

Bruxelles est, après Washington, la ville où se trouve le plus grand nombre de lobbyistes au monde, pas moins de 46.000 !

Durant ce temps, non loin de ces « parvenus » sans scrupule, comme les nomma l’ancien président du Parti socialiste belge, 5.300 personnes précarisées et sans abris, dont 900 enfants, tentent de survivre aux conditions climatiques glaciales.

Soit, 27% en plus que l’an dernier, selon l’officielle Fondation Roi Baudouin.

Et, tenez-vous bien, la capitale de l’Europe n’a que 4.000 places disponibles pour abriter ces SDF, alors que les stocks de couvertures sont épuisés et que les rations alimentaires se font de plus en plus nombreuses, et que les réserves, ici aussi, s’amenuisent dangereusement, selon la Croix-Rouge.

Bref, dans une ville cosmopolite aux multiples et inquiétants problèmes de précarité, certains élus socialistes s’en mettent plein les poches et, de la sorte, en plus de salir le bel idéal du socialisme, creusent le sillon du fascisme à une allure phénoménale.

Comble de cette détestable situation, si ces élus sont démissionnés de leurs postes, ils restent généralement en place en tant que députés et, bien entendu, perçoivent leurs plantureux salaires.

L’extrême droite ne doit même pas faire campagne électorale, ces élus socialistes la font implicitement pour elle.

Ah ! Dernière chose, le président Macron, lui, n’a aucun scrupule à se rendre au Qatar au nom d’un match de foot. Décidément, l’éthique n’est plus beaucoup d’actualité…

 

Info au 15 décembre 2022 : il semblerait que l’État du Maroc soit aussi impliqué dans ce Qatargate.

Photos : P.Gf

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici