jeudi, février 2, 2023

Macron à Lusail : indécente compassion

Après des gesticulations grotesques sous les yeux ébahis ou amorphes de cheiks et des dirigeants de la FIFA dans la tribune d’honneur du stade de Lusail où se déroulait la finale de foot entre l’Argentine et la France, après la défaite des Tricolores, le président Macron est monté sur la pelouse pour consoler Mbappé, assis sur le sol.

Prise d’écran Facebook.

Avec maints gestes de compassion ou comme s’il secourait une victime d’un tsunami ou d’un attentat, Macron a montré toute l’étendue de son indécence de la récupération politicienne traditionnelle.

Un ouvrier qui vient de perdre son emploi, une infirmière exténuée en soins intensifs, un réfugié qui dort sous tente par un froid glacial, n’ont jamais eu la même attention.

« Selon que vous soyez puissant ou misérable… » expliquait déjà Jean de La Fontaine en 1678…

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici