12:33 - samedi décembre 3, 2016

Le bioclimatisme……… quesaco?

Lu 658 fois Perrine Roux 1 réaction
image-11-12-16-15-50-02-ok

Toute maison écologique qui se respecte se devrait d’être conçue selon les principes du bioclimatisme. Mais, qu’est-ce que le bioclimatisme ? Il s’agit tout simplement de concevoir et de construire les maisons en tirant le meilleur parti de la nature. L’objectif est d’éviter au maximum le recours aux énergies pour éclairer, chauffer et rafraîchir. Autrement dit, il s’agit de vivre dans une maison le plus autonome possible.

Pour cela, on applique dès la conception de la maison les principes du bioclimatisme pour créer un équilibre entre la construction, le milieu naturel et les habitants. On va donc chercher par exemple la lumière et la ventilation naturelles, ou encore la chaleur du soleil… Le concepteur de la maison va prendre en considération plusieurs points en implantant la maison de manière à éviter certains excès qui conduiraient à consommer de l’énergie, comme le soleil l’été ou le vent froid l’hiver.

Ainsi, on va orienter la maison pour qu’elle tire le plus de bénéfice possible de l’environnement. Mais pas seulement, les ouvertures jouent un rôle primordial dans le bioclimatisme. Elles permettent de faire entrer le soleil et donc de la lumière et de la chaleur naturelles. Au sud, on va poser de nombreuses et grandes fenêtres. À l’est et à l’ouest, on perce moins d’ouvertures, qui sont aussi de plus petites tailles. Enfin, au nord, il y a peu de fenêtres. De cette manière les rayons solaires sont captés de manière optimale à l’intérieur. Pour autant, le soleil ne doit pas inonder la maison toute l’année. L’été, pour que la maison reste fraîche, on va limiter ces apports, grâce à des brises-soleil et à des avancées de toiture. On peut aussi utiliser l’environnement naturel de la maison : les arbres peuvent en effet faire barrière contre les vents froids l’hiver et contre le soleil brulant l’été.

Le bioclimatisme ne s’arrête pas là. Il s’agit en effet de considérer la maison dans sa globalité pour qu’elle impacte le moins possible la planète. Elle va ainsi être construite avec des matériaux naturels, le moins polluants possibles, mais aussi locaux, pour éviter les transports sur de longues distances. Le tableau ne serait bien entendu pas complet sans une isolation efficace, afin que les apports thermiques naturels permis par le bioclimatismes soient conservés à l’intérieur.

En concevant nos maisons selon les principes du bioclimatisme on a moins recours au chauffage, à la climatisation et à la lumière électrique. La recette gagnante d’une maison écologique ! Et c’est prouvé. Sous nos latitudes le bioclimatisme permet de couvrir jusqu’à deux tiers des besoins en chauffage. De quoi réduire significativement l’empreinte écologique de nos maisons.

Vous pouvez retrouver les infos de cette chronique sur notre site www.frequenceterre.com

Photo : frederique.baggio

The following two tabs change content below.
Journaliste spécialisée dans les domaines de la maison et de l'environnement, j'allie ces deux thématiques pour nous aider au quotidien à réduire notre empreinte écologique et à être plus autonomes énergétiquement.

Derniers articles parPerrine Roux (voir tous)


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
image-12-01-06-16-59-20-ok

Du bois dans ma maison, oui mais bien choisi

image-12-01-20-19-14-39-ok

Bicarbonate de soude : la poudre magique

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire