3:49 - jeudi septembre 29, 2016

Choisissez une isolation écologique

Lu 894 fois Perrine Roux 5 réactions
Photo : ©Perrine Roux
Photo : ©Perrine Roux

L’isolation est l’un des éléments prépondérants d’une maison écologique. Une maison mal isolée est une véritable passoire énergétique. Pour éviter ça et réduire l’empreinte écologique de son logement, mais aussi améliorer le confort thermique hiver comme été, l’isolation est incontournable. Et pour faire encore mieux, pourquoi ne pas opter pour une isolation écologique, autrement dit fabriqué à partir de matériaux naturels ?

Il existe trois familles d’isolants écolo : les végétaux, ceux issus du monde animal et les isolants produits à partir de matériaux recyclés. Chez les végétaux, on trouve : le chanvre, le lin, la laine de bois et le liège. Le chanvre est une plante qui ne réclame ni pesticides, ni additifs chimiques lors de sa transformation en isolant. Il s’agit donc d’un matériau 100 % naturel. Il est aussi imputrescible et n’attire pas les rongeurs. Dans la maison, on l’utilise en panneaux rigides pour isoler les murs par l’intérieur et en panneaux semi-rigide pour l’isolation de la toiture. Le liège offre des qualités similaires à celles du chanvre. Pour autant il est plus rarement utilisé, peut être à cause de son coût légèrement plus élevé. La laine de bois est produite quant à elle à partir de chutes de bois. C’est l’un des isolants bio-sourcés les plus performants, mais il doit être traiter pour résister au feu. On l’utilise pour isoler toute l’enveloppe de la maison, aussi bien par l’intérieur que par l’extérieur. Les isolants en lin sont produits grâce aux parties non utilisées de la plante. Par contre son conditionnement sous forme de panneaux d’isolation par l’intérieur, implique l’ajout d’un léger traitement chimique.

Le monde animal est aussi une ressource intéressante et naturelle pour isoler nos maisons. Cela peut paraître étonnant au premier abord, pourtant nous utilisons au quotidien des produits issus de la faune pour nous prémunir du froid : couettes en plumes de canards ou d’oies, vêtements en laine de mouton. Et bien pour la maison, c’est pareil ! On trouve ainsi des isolants en laine de mouton, soit en panneaux soit en vrac. Malgré leur indispensable traitement contre le feu et les insesctes, ces laines constituent une bonne alternative aux laines minérales. Elles sont principalement utilisées en toiture, mais peuvent aussi isoler les murs, dans les deux cas par l’intérieur. La plume est encore peu présente dans nos maisons, peut-être que les traitements chimiques qu’elle doit subir pour résister au feu, aux insectes et pour son conditionnement, refroidissent les éventuels amateurs. Que les inconditionnels de la plume de canard se rassurent, on la trouve dans l’isolant appelé laine de plume, issu du mariage entre la laine de mouton et la plume de canard.

Terminons ce tour d’horizon des isolants bio-sourcés avec les produits issus du recyclage : la fibre textile et la ouate de cellulose. Cette dernière est sans doute l’un des isolants écolo les plus utilisés actuellement. Il est issu du recyclage du papier, très performant, utilisable partout aussi bien en isolation par l’intérieur que par l’extérieur. Par contre, un traitement contre les moisissures et le feu est indispensable. Dernier isolant mais non des moindres : la fibre textile. Il s’agit tout simplement de nos vêtements recyclés et conditionnés en panneaux.

On a donc que l’embarras du choix pour offrir à notre maison l’isolation écologique qu’elle mérite !

Vous pouvez retrouver les infos de cette chronique sur notre site www.frequenceterre.com

The following two tabs change content below.
Journaliste spécialisée dans les domaines de la maison et de l'environnement, j'allie ces deux thématiques pour nous aider au quotidien à réduire notre empreinte écologique et à être plus autonomes énergétiquement.

Derniers articles parPerrine Roux (voir tous)


N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
Enercoop du producteur au consommateur

Planète Durable – Enercoop, une cooperative d’éléctricité alternative verte.

Esra Tat sur le plateau de fréquence Terre

Planète Durable – Terra Cité, habitat participatif, logement bois et habitat écologique

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire