4:14 - lundi septembre 26, 2016

Ardennes françaises mystérieuses (37 et 38/61) : MESSINCOURT : Château et souterrains et MOHON : Solaire et lunaire

Lu 189 fois Pierre Guelff 0 réaction
Mohonft500

2Les chroniques « Ardennes françaises mystérieuses, sacrées et insolites » sont inspirées de l’ouvrage et d’émissions de Pierre Guelff aux Éditions Jourdan, à la RTBF et TV5 Monde « Ardennes Mystérieuses, Insolites et Sacrées ». Musique du générique : « Le Réveil ardennais. »(youtube)

MESSINCOURT 

 Une trentaine de kilomètres sépare Sedan de Messincourt, un village érigé à l’emplacement du « Château du Diable », disait-on.

Ce château était une immense forteresse située dans la forêt et, à minuit, une lumière verte l’éclairait de manière étrange.

Petit à petit, le bâtiment fut déserté. Néanmoins, un jour, les habitants des environs s’y réfugièrent pour échapper à des soldats pilleurs, violeurs et meurtriers. Dans plusieurs salles et dans les souterrains, ils découvrirent des squelettes de personnes pendues et martyrisées.

Le château fut abattu et les souterrains définitivement murés…

MOHON

Ancienne commune, aujourd’hui intégrée à Charleville-Mézières, Mohon a une particularité : l’église Saint-Lié (XVIe siècle) qui comporte deux cadrans, un solaire et un lunaire, datant aussi du XVIe siècle.

Le cadran solaire est un instrument qui indique l’heure (solaire, bien sûr, donc l’heure du jour) grâce au déplacement de l’ombre d’une aiguille (gnomon). Quant au cadran lunaire, il est du même principe, mais l’ombre projetée est celle de la lune, surtout lors de la pleine lune, donc il s’agit des heures de la nuit.

 

Mohonft300

Cadran solaire.

 

Mais, qui était saint Lié ? C’était un moine du VIe siècle devenu ermite, guérisseur et protecteur des malades. Ses reliques étaient vénérées à Saint-Lyé-la-Forêt où il termina sa vie. La chapelle fut détruite en 1744 et la dévotion populaire se tourna vers saint Roch depuis la période des fléaux, telle la peste. C’est lui qui avait initié au christianisme saint Léonard de Noblac, un proche de Clovis.

 

 

tout-ce-qui-parle-728x90

The following two tabs change content below.
Pierre Guelff

Pierre Guelff

Pierre GUELFF est journaliste, écrivain (Éditions Jourdan) et chroniqueur radio. À travers ses ouvrages, ses émissions et ses chroniques, il défend avec passion la Nature, les notions de « Terroir », de « Tradition »… À « Fréquence Terre », il anime “Littérature sans Frontières”, "Nature sans Frontières" et "La Nuit porte conseil". Sur son site officiel retrouvez toutes ses émissions radio et tv (RTBF, VivaCité, TV5 Monde), ses ouvrages, sa biographie... Son site officiel

N'oubliez pas de Suivre Fréquence Terre et de partager !
Loading...
0/5 - 0
You need login to vote.
planete

L’urgence de la lutte contre le réchauffement climatique

Je cuisine les fleurs

Je cuisine les fleurs

Dans la même thématique :

Utiliser Facebook Pour réagir

Un commentaire ?
Laisser un commentaire