« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

« Sex, Books & Rock’n’Roll » est le thème générique de la Foire du Livre de Bruxelles qui se déroule encore ce premier week-end de mars et lundi.

Au programme : des concerts, des rencontres, des performances… en compagnie de Marianne Faithfull, Stephan Echer, BJ Scott, entre autres.

Mais, bien entendu, le magnifique bâtiment « Tour & Taxis », situé au cœur de la capitale de l’Europe, accueille un grand nombre d’auteurs et quelques pointures de l’édition : Régine Deforges, Amélie Nothomb, Eric-Emmanuel Schmitt, Jean-Pierre Coffe, François Weyergans, enfin, on l’espère.

Tiens ! Que j’ai salué la présence d’Amélie Nothomb qui, en général, cartonne à pareille manifestation, j’ai retrouvé une phrase dans l’un de ses ouvrages, quelques mots qui caractérisent bien son œuvre : « La vérité, c’est qu’elle est morte sans mourir, puisqu’elle n’était déjà plus vivante. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici