« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

Les 11, 12 et 13 mai, se tiendra la Foire du Livre de Saint-Louis, l’un des événements culturels majeurs d’Alsace.

Durant ces trois journées, quelque 250 auteurs et plus d’une centaine d’éditeurs régionaux et nationaux, accueilleront pas moins de 30.000 visiteurs.

À côté des traditionnelles dédicaces, il y aura des conférences, des films, des rencontres, des débats, des lectures et expositions spécifiques pour la jeunesse, par exemple, et le clou de ce long week-end littéraire sera la proclamation de trois prix : celui du « Printemps du roman », puis des « Romancières » et, enfin, le Prix de la jeunesse de la bande dessinée.

Sachez, encore, que le thème général de cette 29e édition, sera « Musique et Littérature », deux « langages » qui, selon les organisateurs – et je partage leur avis -, ont en commun de nous faire rêver et d’élever l’âme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici