« sans Frontières » est une chronique de .

Avec « Dans les pas d’Ariane » de Françoise Bourdin chez Belfond, il s’agit d’une saga landaise qui commence très fort, dès les premières lignes. Jugez-en : « La bastide que lui avait léguée sa tante représentait désormais son avenir, son foyer, même si cet héritage inattendu avait précipité son divorce. »

Anne Nogaro a vu, aussi, plusieurs membres de sa propre famille se liguer contre elle, mais le choix de tante Ariane était celui de la confiance : cette nièce-là était apte à reprendre le flambeau car, à dire vrai, la bastide n’était pas qu’une simple maison, mais « le combat de toute une vie ».

Alors, place à plus de 320 pages d’une histoire où se mêlent étroitement amour, haine, tendresse, froideur, générosité, coups bas… où vont et viennent Anne, bien entendu, mais, également, Paul, l’ancien mari, Léo, leur fils adolescent et son ami Charles, Julien, le collègue vétérinaire, associé et ami de Paul qui fantasme sur Anne, Brigitte, leur jolie secrétaire, Suki, la gentille belle-sœur japonaise de l’ex-couple, etc.

Mais, Paul déteste perdre. Il n’aime pas le désordre et il est exaspéré.

D’un autre côté, Anne prend connaissance d’un journal intime écrit à son intention par tante Ariane.

Autant dire, que la saga bat son plein sous la plume de Françoise Bourdin, également scénariste pour la télévision.

Il n’y a pas de hasard !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici