« sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

« Légendaire Chartreuse » ou « De quelques éléments merveilleux – De Sainte Croix en Jarez » d’André Douzet (photo) publié à Septera Éditions, est un ouvrage surprenant à maints égards. Tout d’abord, dans sa forme : il compte une quarantaine de pages complètement écrites et dessinées, fort bien d’ailleurs, à la main et sa réimpression informatique permet à davantage de gens de prendre connaissance « d’éléments introuvables sur ce lieu sacré », selon l’auteur. Celui-ci est bien connu dans le monde de l’ésotérisme, ce terme étant à prendre dans son sens le plus noble.

Ensuite, cet ouvrage est surprenant dans son contenu, fidèle à l’œuvre d’André Douzet qui chemine avec aisance « sur les sentiers de la Tradition ».

On le suit, pas à pas, dans cet ancien monastère : dans le cloître, au pilier de l’entrée de l’auberge, dans un souterrain ou, plutôt, dans la ferme du diable, près de la cheminée de la cuisine, dans la seconde cour et l’enceinte, près d’une fenêtre, là, celle de gauche, au portail d’entrée… et alors, grâce à ses recherches, on perçoit certaines « révélations ». À dire vrai, elles sont le but du livre puisque « en ces murs est le secret de tout ! Du début à la fin. »

Ce voyage plonge le lecteur dans une quête intérieure où se croisent et se recroisent le feu vite éteint, un cube étrange, la mort, des diables, Templiers, jacquaires, Cathares, maîtres de forges, Alchimistes et autres initiés…

En d’autres mots, un petit ouvrage pour une grande énigme avec, encore, cette interrogation finale au sujet de la clef ou du chiffrage de Sainte Croix en Jarez…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici