« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

Frédérique, dite Frédo, est institutrice dans une école de la Butte de Montmartre. L’existence n’est pas facile, tant à l’école que dans sa vie privée. Après une quinzaine d’années au service de l’Education, elle décide de quitter Paris et trouve refuge en Auvergne.

Elle y reconstruit sa vie professionnelle et son intimité jusqu’au moment où un cancer du sein la frappe de plein fouet.

A travers plusieurs citations, on peut mieux camper l’histoire de Terroir imaginée par Jean Anglade, maître du genre :

. « Le scoubidoubidou ne servait à rien. Les plus belles choses au monde sont celles qui ne servent à rien : la poésie, la musique, les amours enfantines. »

. « Les ailleurs ne sont que des ici déplacés. »

. “Celui qui rit enlève un clou à son cercueil. »

. « La cuisine simple, établie sur des siècles de tradition, est une marque de sagesse. »

. « L’âme est la plus haute complication des êtres compliqués. »

Pierre Guelff.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici