Le Petit roman du Désert de Philippe Frey (Rocher)

Accueil Podcast Littérature Sans Frontières Le Petit roman du Désert de Philippe Frey (Rocher)

Littérature sans Frontières est une chronique de Pierre Guelff.

Cent pages de texte, format 15,5 x 12,5, pas une ligne de plus et, au bout, l’impression de mieux connaître les rapports de Lawrence d’Arabie, de Shéhérazade, de Charles de Foucaud et d’Antoine de Saint-Exupéry avec l’immensité désertique et ses habitants.

« Le Petit roman du Désert » paru aux Editions du Rocher est le fruit d’une histoire à quatre dimensions humaines décrite par Philippe Frey, spécialiste ès « el badia » (le désert).

. Lawrence d’Arabie ou « La Violence et la Passion » :

« Il était peu satisfaisant pour un Anglais de séjourner avec les Bédouins. A moins qu’il n’eût une patience aussi étendue et profonde que la mer. »

. Shéhérazade ou « La Puissance et le Désir » :

« Même seul dans un désert, on peut s’enivrer du vide comme du parfum d’une femme. »

. Charles de Foucauld ou « La Mortification et le Colonialisme » :

« Le drame intérieur de Charles est qu’il n’arrive à convertir absolument personne pendant des semaines et bientôt des mois. En fait, toute l’oasis est musulmane dorénavant. »

. Antoine de Saint-Exupéry ou « L’Aventure moderne ».

« Saint Ex n’est pas un ermite. Mais il sait très bien que s’il était dans les rues parisiennes, il s’y ennuierait à mourir. Au moins ici (dans le désert), il se sent unique, en marge des hommes. »

Pierre Guelff.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici

Plus d'épisodes