« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

Remarquable ! « La Conjuration » de Dominique Baudis publié en Livre de Poche, est une fresque moyenâgeuse racontée de manière remarquable. Faits historiques, amour, haine, Templiers, Assassins, Sarrasins, monarques et lépreux, se chevauchent, c’est le cas de le dire, en terre sainte, plus particulièrement au royaume de Jérusalem, là où « chaque peuple a pensé qu’il serait à jamais le maître » : Phéniciens, Égyptiens, Romains, Perses, Grecs, Arabes, Turcs… « Ils ont été balayés l’un après l’autre par une tempête sur l’océan des siècles. » Il en sera de même pour les Francs, quand bien même certains, parmi ceux-ci, ont cru qu’ils s’entendraient un jour avec ceux qui y vivent depuis longtemps…

Et, aujourd’hui, cette situation déchire encore les trois religions du Livre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici

cinq × cinq =