« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

 

Il n’y a qu’une seule obligation, un seul devoir dans l’existence, c’est d’être heureux, paraît-il.

Ce vaste et beau programme est décrit par Catherine Rambert dans « Le Livre de la sérénité » publié aux Éditions « Livre de Poche ».Une description de plus de 250 pages basée sur plusieurs concepts : l’art d’être serein, vivre serein avec les autres, rester serein dans l’adversité, etc., le tout est illustré de nombreuses citations, dont voici quelques exemples à méditer :

 

. De Gracian : « Très souvent le mal vient du remède même »

. D’Alain : « L’effort qu’on fait pour être heureux n’est jamais perdu. »

. Un proverbe chinois dit : « Un brave ne craint pas d’être de condition modeste. »

Et, cette citation éminemment écologique de Sénèque, le philosophe né peu avant notre ère : « C’est la nature qu’on doit prendre comme guide ; c’est elle que la raison observe, qu’elle consulte. » Et, d’ajouter : « Même les fauves sont sensibles aux bons traitements. »

Ce n’est pas à « Fréquence Terre » qu’on dira le contraire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici

16 + 12 =