Part-Editions« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

Contrairement à ce que l’on peut croire, le sexe en version écologique n’est pas un thème de potache ou de la banale gaudriole. La preuve ? DSCF3652Le supplément « 100% bio » du quotidien « Le Soir » lui a consacré une page (photos) sous forme de conseils.

En voici dix :

  1. Si vous désirez rencontrer l’âme sœur à tendance écolo, sachez qu’il existe des sites de rencontre à orientation « bio ».
  2. Pour votre première rencontre, pourquoi ne pas prévoir un repas aux chandelles ? Des bougies végétales parfumées aux huiles essentielles, bien sûr.
  3. Ensuite, pourquoi ne pas agrémenter vos plats d’aphrodisiaques naturels, tel le gingembre ?
  4. Et votre lit ? Eh bien, pensez au bois issu du commerce durable, suggère « 100% bio», avec un matelas en latex naturel, des draps en fibres de bambou ou en coton bio.
  5. Et puis, lors des moments intimes, éteignez la lumière pour économiser l’énergie !
  6. Bon, avant cela, il faut peut-être envisager une méthode contraceptive. Le préservatif en latex naturel sera, bien entendu, jeté dans une poubelle et non dans le WC !
  7. Si vous utilisez des sextoys, autant qu’ils soient écologiques en évitant les objets en PVC.
  8. Si ces sextoys nécessitent une source d’énergie, utilisez donc des piles rechargeables ou à recharger à l’énergie solaire.
  9. Enfin, prenez une bonne douche à deux pour économiser de l’eau, à condition, préconise-t-on dans cet article, « de ne pas durer deux fois plus longtemps… »DSCF3650
  10. Tout ceci vous paraît farfelu ? Sachez, pour terminer cette chronique littéraire, qu’un livre évoque abondamment « l’amour au naturel». Il est signé Marc Dannam, a été publié aux « Éditions La Musardine» et porte le titre sans équivoque possible : « Osez le sexe écolo » !

 

Source : “100% bio“, supplément au journal “Le Soir“, juin 2015 :

À l’heure où tout ce qui est consommable se décline en version bio ou naturelle, les comportements sont également étudiés : recyclage, éco-conduite mais aussi… le sexe écologique !”

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici