PGF FT300« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

Peu avant ses 15 ans, accompagné d’un ami, Jean-Sébastien Bach prit la route. Des centaines de kilomètres à pied longeant des cours d’eau…

– Bach signifie « rivière » ou « ruisseau », lui expliqua cet ami.

Bach s’inspirera de l’eau dans certaines de ses œuvres. Il n’y eut pas de hasard dans sa démarche et il se mit même à la numérologie.

15 ans : 15 c’est la somme de 5 et de 10, 5 doigts de la main, 5 plaies du Christ, 10 commandements, 10 c’est X en chiffres romains, X symbolisant la Croix du Christ… Il appliqua également le chiffre 1 à la note la, 2 à si, 3 à do, et ainsi de suite. Il transforma tout ça en mélodies et en rythmes, fit valser les chiffres et les notes, spécifie Jean-Pierre Grivois dans son roman « Entre les notes de Bach » paru aux Éditions eho_grivois2cHéloïse d’Ormesson. Un roman remarquablement écrit comme si c’était le génial musicien qui racontait lui-même son existence. Une histoire touchante et pleine d’émotion qui présente un Bach, inlassable travailleur, à la fois chanteur, violoniste, jouant de l’orgue, de la flûte, compositeur qui « fit chanter le clavecin comme on fait chanter le violon ».

– Monsieur, de qui êtes-vous le fils ? lui demanda une princesse, mère du futur roi de Prusse.

– Je suis le fils de la musique, lui répondit Jean-Sébastien Bach, qui rencontra succès après succès, innova, enseigna, vécut une vie artistique prodigieuse.

D’une sensibilité à fleur de peau, il déclara encore : « Toute discipline doit s’effacer devant le bonheur d’une harmonie qui touche l’âme. »

Pour ma part, je pense que cette biographie écrite à la première personne touchera l’âme de beaucoup de lecteurs.

Et puis, jalousies, persécutions, querelles de clochers, contrarièrent aussi Bach qui constata : « Sur les vingt enfants nés de mes deux mariages, neuf sont en vie. Ces chiffres me paraissent d’une haute valeur symbolique. »

L’auteur a, de la sorte, bouclé la boucle de manière tout aussi symbolique des soixante-cinq années de vie de ce musicien à l’œuvre immortelle.

Musique : Concertos brandebourgeois, MillenniuM, 2000.

tout-ce-qui-parle-728x90

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici

douze − onze =