PGF FT300«  sans Frontières » est une chronique de .

L’essai « Les Enfants de Salomon » d’Hugues Berton et de Christelle Imbert (Éditions Dervy), a déjà fait l’objet de cinq chroniques dans « Littérature sans Frontières » tant cet ouvrage est dense et riche en informations.

Voici trois citations pour davantage illustrer ce livre exceptionnel :

« Qui connaît les outils, connaît la manière de bâtir. »

DSC01834bis300couve« Les rites maçonniques, essentiellement basés sur les rituels, les mythes, les légendes, les outils et les symboles, permettent à chaque Maçon par l’étude et l’expérimentation des différents grades, de se perfectionner et d’accéder à la compréhension d’une symbolique universelle, d’une vision globale du monde, d’une perception d’un principe supérieur. »

« Travaillant sur lui-même en vue d’une amélioration individuelle, le Maçon, en s’incluant dans l’institution qu’est la franc-maçonnerie, n’aura de cesse que de réfléchir et d’agir en vue d’une amélioration matérielle et sociale, et d’un perfectionnement moral et intellectuel de l’humanité dans sa globalité. »

tout-ce-qui-parle-728x90

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici