«  sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

 Une fois n’est pas coutume, voici une chronique consacrée à une BD pour enfants de 6 à 9 ans Le grand ménage de Madame çavaçava parue chez Albin Michel Jeunesse. L’auteur du scénario est Aurélien Delsaux, dont j’ai souligné dans une précédente rubrique le remarquable roman Sangliers, et l’illustratrice est Estelle Billon-Spagnol.

Du lundi au samedi, du matin au soir, Germaine dite « Madame çavaçava » astique les belles demeures d’autrui. A priori, il n’y a pas de quoi rigoler et pourtant elle chante toujours de sa jolie voix et semble détenir un secret pour qu’il en soit ainsi, jusqu’au jour où elle voit une publicité pour un aspirateur, un ASPI 3001.

Mais, celle machine devient infernale car elle avale tout : tapis, vêtements, casseroles, disques, livres, animaux, maisons, rues et même la ville où vit Germaine.

Puis, c’est elle qui est aspirée et retrouve tout ce qu’ASPI 3001 a englouti.

Alors, elle se remet à chanter et… Et, la suite est à découvrir par les enfants, bien entendu, voire leurs parents !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici