20 septembre 2021

Podcasts écologie & environnement

Fréquence Terre est un site de l'association Média Plus. L'équipe de Fréquence Terre œuvre à la prise de conscience écologique. L'écologie comme mode de vie alternatif à notre société consumériste. Vous pouvez vous aussi partager votre vision d'une vie plus en lien avec la nature en rejoignant notre action de sensibilisation.

Le Choix de Claire » de Sylvie Anne (Presses de la Cité)  

« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

 En débutant la lecture du Choix de Claire de Sylvie Anne (Presses de la Cité), je n’avais pas oublié son formidable récit de L’Étranger de Saint-Cernin et, si comparaison n’est pas raison, j’ai à nouveau été très agréablement surpris de lire son nouveau roman en y retrouvant ce style tant apprécié des amateurs de sagas et d’histoires de terroir.  Claire, dessinatrice de mode dans l’âme, habite Paris et s’ennuie. Son mari, Pierre, arriviste patenté ne veut pas d’enfant car, serine-t-il, il n’aurait pas le temps de s’en occuper et n’a pas envie de gâcher sa carrière à la banque. Pour lui, Claire n’a aucune raison de déprimer, puisqu’elle a tout le confort possible dans leur maison. « Les rouages de la vie grippaient comme une mécanique qui défaille », explique l’auteure. Alors, elle fait sa valise et retourne auprès de sa mère, veuve, à Brives. L’accueil n’est guère enthousiaste, elle apprécie son gendre, mais, soudain Claire est prise de malaises, de faiblesse et d’étourdissements. Le docteur de famille est catégorique : « Vous n’êtes pas malade, vous êtes enceinte ! » Enceinte de Pierre, le ciel tombe sur la tête de la jeune parisienne, et les rumeurs, ragots… se déclenchent. Elle quitte sa mère et se rend chez sa tante à Queyssac-les-Vignes trouver refuge, trouve sur sa route Antoine, une jeune et sympathique artisan et Lilas naît. À Paris, Pierre perd son emploi, déprime, est plaqué par une jeune femme qu’il a séduite et qui découvre que son amant n’a pas divorcé…

Au risque de dévoiler la suite de ces événements qui, au fil des pages, vont en s’amplifiant et font du lecteur un spectateur privilégié d’un dénouement assez exceptionnel, je vous livre l’ultime phrase de ce roman magnifique : « Si le chemin pour conquérir sa liberté de femme et de mère avait été douloureux, il aboutissait aujourd’hui à la plus encourageante des promesses. »

À vous de la découvrir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

du même auteur