«  sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

 Excellente initiative des éditions SCUP de réunir l’écrivain Denis Langlois, ancien avocat, figure marquante du pacifisme, auteur de nombreux ouvrages sur la justice, et le célèbre illustrateur Plantu, collaborateur au Monde et à L’Express pour l’essai La politique expliquée aux enfants (et aux autres).

Dix chapitres avec, pour chacun, un dessin de Plantu, composent cet ouvrage qui, effectivement, peut s’adresser aux adultes, tant, parmi ceux-ci, certains ont une attitude d’enfants !

Et, je ne peux qu’approuver la mise en garde assénée d’emblée : « Dire « Je ne fais pas de politique », c’est comme dire « Moi, je ne respire pas ! » car, effectivement, la politique ce n’est pas que les politiciens, les partis, les élections, les marchandages, les coalitions, « c’est aussi la manière dont les êtres humains organisent leur vie sur terre et la politique n’est pas seulement une chose sale à rejeter. De toute façon, si tu ne t’occupes pas de la politique, elle s’occupera de toi ! »

Donc, il y a intérêt à lire ou à relire le livre du duo Langlois-Plantu comme une sorte de guide pour les jeunes, mais un guide ne se veut pas donneur de leçon ou qui a la prétention de tout expliquer, et pour « les autres », une piqûre de rappel, en somme.

Bien sûr, comme l’explique avec justesse Denis Langlois, « comme il serait agréable de vivre dans un monde où personne ne chercherait à dominer les autres, où chacun serait l’égal de chacun ! Malheureusement ce n’est pas le cas », alors défilent les chapitres avec des explications simples – sans être simplistes, nuance ! – sur les partis, la droite, la gauche, les extrémistes, les opinions, un autre sur les médias et leurs rapports au monde politique, s’agit-il de rumeurs, mensonges, manipulations, réalité des faits, neutralité ?

Et puis, voici quelques pages tout aussi sensibles à expliquer de manière, disons, « neutre » : police, ordre, sécurité, terrorisme, justice, lois qui sont les règles votées par les politiques, ne l’oublions pas, le rôle des juges, les guerres et mourir pour la patrie, le fameux patriotisme, ou le pacifisme « qui rejette toute forme de violence » et ne veut surtout pas dire qu’il est question de lâcheté !

Et, encore, la pollution et cet extraordinaire dessin de Plantu remplaçant le globe terrestre d’une mappemonde par une poubelle, visiblement nauséabonde.

Et, comment oublier les inégalités entre les êtres humains, entre les pays ? Enfin, face à tout cela, place à l’action politique. « Encore faut-il faire un effort », souligne l’auteur. C’est-à-dire, agir en connaissance de cause. Après avoir lu cet essai, par exemple.

Musique : http://www.michaelmathy.be/#music