Selon Un lion sur le canapé Abigail Tucker édité chez , la population mondiale des chats domestiques est estimée à plus de 600 millions d’individus, alors que seulement 20 000 irréductibles lions survivent à grand peine.

Autre constat, le web est véritablement saturé d’images de chats.  Pourtant  « les chats ne rapportent pas le journal et ne pondent pas d’œufs » remarque l’auteure. Mais force est de constater que le chat domestique a une capacité prodigieuse d’adaptation.  En réalité, il est une espèce invasive et ravage toutes sortes d’écosystèmes.

Abigail Tucker enquêta auprès de spécialistes divers comme  des scientifiques, historiens, anthropologues, éleveurs, militants…  afin de mieux comprendre cette fascination pour le chat domestique et pour chercher à répondre à la question « pourquoi les chats sont-ils les seuls à être restés à nos côtés pour toujours, et à avoir été domestiqués ? ».

Et en parlant de domestication, au départ le chat est un très mauvais candidat car il est peu sociable, plutôt nocturne  et l’on serait plutôt enclin à dire qu’il s’est domestiqué tout seul. Autre question intéressante est quelle est la contribution du chat à la société ? Une croyance est qu’il contribue à éradiquer les nuisibles mais l’enquête que l’auteure mena auprès de spécialistes conclut que le chat n’a pas d’efficacité sur les nuisibles. À ce propos, le lecteur découvrira bien d’autres vérités surprenantes.

Un lion sur le canapé a un second titre qui est : Comment les chats nous ont domestiqués et sont devenus les maîtres du monde.

L’ouvrage est absolument passionnant, il regorge d’explorations inattendues, d’informations passionnantes, de délicieuses pépites d’humour  qui permettent au lecteur d’élaborer son point de vue sur la question de façon vivante et aisée.

Spécialiste des animaux, la journaliste américaine Abigail Tucker a parcouru le monde pour observer et écrire sur les loups roux, les lions de Tanzanie avant de comprendre que le meilleur sujet était juste là sous ses yeux, inspirée par son propre chat. Elle a exploré son sujet de A à Z en allant aussi bien dans les étendues sauvages  sur les traces des premiers chats et, d’autre part, en allant caresser des minets dans des bars à chats.

Quand vous  refermez ce livre sur le nouveau roi des animaux, nul doute que votre amour pour votre chat sera encore plus grand !

Abigail Tucker est écrivaine, spécialiste des animaux sauvages, chroniqueuse au Smithsonian Magazine. Son livre a été distingué comme Best science Books of 2016 par le Library Journal, le Smithsonan Institute et Forbes.

Musique : http://www.michaelmathy.be/#music

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici

dix-huit + cinq =