21 juillet 2021
spot_img

De la science-fiction à la réalité

Isaac Asimov (1920-1992) fut un Russe naturalisé Américain, biologiste et chimiste, un cratère sur Mars et un astéroïde portent son nom, il fut président de l’American Humanist Association, et aussi un écrivain qui créa le célèbre personnage de science-fiction le professeur Seldon, futurologue, adepte du psychédélisme.

Dans l’une de ses œuvres, Asimov fit dire à Seldon les causes de la disparition future de la Civilisation :

l’armée et sa méga-force de destruction, armée appuyée par des partisans et des fanatiques ;

  • les forces de l’ordre, les services secrets et les milices qui répriment toute contestation, y compris les pacifiques ;
  • les historiens-fonctionnaires qui déforment les faits, truquent la réalité, inventent des mythes et des idoles, transforment une légitime revendication en une colère d’ivrognes ;
  • les journalistes et chroniqueurs qui se taisent, pratiquent l’omerta ou marchent « dans la ligne, le doigt sur la couture » ;
  • les multinationales, les cartels et les trusts, les coalitions des « petits lâches silencieux » (sic).

La science-fiction rejoint bien la réalité, ou vice versa.

du même auteur