« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

« Être Maître, c’est avant tout être maître de soi », dit-on communément dans les milieux initiatiques. Mais, dans ces milieux, le moment où se réunissent les Maîtres entre eux s’appelle la «  » et cette réunion s’organise généralement au sein même du Temple.

Il ne s’agit donc pas d’un endroit comme la célèbre « Chambre-à-coucher-du-Roi » de Louis XIV où défilait un tas de personnes pour assister aux petit et grand levers du monarque : valets, chirurgiens, officiers de la Couronne, aumônier, barbier, intendant…, soit plus de vingt personnages !

« La Chambre du Milieu », dont il est question dans le livre signé chez , est le moment où se réunissent les Maîtres, mais sans les Apprentis ni les Compagnons, a fortiori les profanes, et, comme le précise l’auteur : « La lumière de la Sagesse l’éclaire et cette Chambre se réunit pour travailler. »

Ce travail consiste généralement à établir l’ordonnancement du calendrier, l’organisation interne, des « affaires de familles » éventuelles, c’est-à-dire des situations particulières et des séances de réflexion approfondie.

Cette collection de MdV Éditeur consacrée aux «  », est déjà riche de près d’une centaine d’essais où des rites et rituels, les Nombres, des légendes, principes, fonctions… sont expliqués et s’avèrent, pour les uns, un apprentissage ou une découverte supplémentaire, pour les autres, un rappel ou une confirmation de notions parfois oubliées; cependant, il s’agit toujours de conduire le lecteur à mieux ou davantage percevoir et propager la Fraternité universelle, celle dont notre société a tant besoin.

Musique : http://www.michaelmathy.be/#music

 

Pour aller plus loin :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici

six + six =